6 plats typiques de Pâques

Une pause gastronomique pendant la chasse aux oeufs

0 commentaires
5/5 - (2 votes)

La fête de Pâques approche, et avec elle l’occasion de se réunir autour d’une table pour savourer un bon festin. Après la chasse aux oeufs ou les parades, on se retrouve pour partager un délicieux repas. Chez Logitravel, nous vous proposons un tour d’horizon de quelques spécialités qui se dégustent le jour de Pâques. Ça vous donnera peut-être des idées pour votre repas! 😉

Italie – La colombe de Pâques

La colombe de Pâques est une brioche aux fruits confits. Elle est enrobée d’un délicieux glaçage aux amandes et noisettes. Sa forme de colombe est hautement symbolique. La colombe chasse l’hiver pour accueillir le printemps et les petits bonheurs printaniers.  Ce dessert est un incontournable.

La Colombe de Pâques

La Colombe de Pâques

Russie – Le Paskha

Le Pashka est un dessert traditionnel russe . Il revêt l’aspect du nougat glacé français, mais, le Paskha se distingue par la légèreté de sa composition. En effet, il se compose à majorité de fromage blanc, de fruits secs et confits qui le parfument.

Le Paskha

Le Paskha

France – Le gigot d’agneau

En France, l’agneau est mis à l’honneur. Traditionnellement, le gigot d’agneau cuit au four avec des herbes de provence, de l’ail et de l’huile. L’accompagnement se compose de pommes de terre au four et/ou de haricots verts. Bien évidemment, le repas se savoure après la chasse aux oeufs en chocolat.

Le gigot d'agneau

Le gigot d’agneau

Croatie – La pinca

En Croatie, on savoure une Pinca. C’est une brioche parfumée avec des zestes de citron ou orange et des fruits secs ou confits. Avant d’être enfournée, une croix est dessinée.

La pinca

La pinca

Finlande — Le mämmi

Le mämmi est un plat traditionnel finlandais.  Son aspect marron et sa consistance sont étonnants. Composé essentiellement de farine de seigle et de malt, le mélange se déguste avec de la crème ou de la glace à la vanille.

Le mämmi

Le mämmi

Allemagne – L’osterlamm

En Allemagne, l’osterlamm – entendez  l’agneau de Pâques – se mange comme un dessert et non comme une viande. En effet, la viande d’agneau ne fait pas partie du menu, mais un gâteau sucré en forme d’agneau le remplace.

L’osterlamm

L’osterlamm

Écrivez votre commentaire

Qu'en pensez-vous?

0 commentaires